Question écrite n° 35425

à M. Eric Dupond-Moretti, Garde des sceaux et Ministre de la Justice

Mme Sereine Mauborgne attire l’attention de M. le garde des sceaux, ministre de la justice, sur l’asile de M. Julian Assange en France aux fins de lui prodiguer des soins médicaux.

La situation de ce journaliste, arrêté il y a plus de dix ans, le 7 décembre 2010, successivement en détention, assigné à résidence, et désormais quasi à l’isolement en prison et menacé d’extradition vers les États-Unis où 175 ans de prison l’attendent, bouleverse des associations de défense de droits de l’Homme et des citoyens français inquiets de son sort.

Avec son site WikiLeaks, Julian Assange a participé à la liberté d’information et d’expression avec la divulgation de 750 000 documents confidentiels, dont des crimes de guerre de l’armée américaine et il a encouragé les initiatives de nombreux lanceurs d’alerte dans le monde au péril de leur liberté, de celles de leurs proches, et parfois de leur vie.

Avec le Brexit, un certain nombre de traités unissant les deux pays vont prendre fin et avec le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), qu’adviendra t-il des demandes d’asile ou d’extradition en cours ou à venir ?

Enfin, il faut noter qu’actuellement, il est détenu à la prison de haute sécurité de Belmarsh en Angleterre, qui connaît une forte contamination à la covid-19. Des sources journalistiques ont communiqué, début décembre 2020, avant la propagation du VOC 2020 12/01, le chiffre de 65 détenus positifs à la covid-19 sur 160 ; dont certains à proximité de sa cellule. M. Julian Assange souffrant d’une affection pulmonaire chronique relève de la catégorie à risque qui l’expose défavorablement au virus. Son entourage alerte aussi les importantes souffrances psychologiques qu’il rencontre liées à son incarcération préventive, tout en notant une amélioration de ses conditions de détention, depuis février 2020, n’étant notamment plus à l’isolement et sans lumière.

C’est pourquoi, elle lui demande quelles sont ses intentions sur une demande d’accueil de M. Julian Assange en France et sa réflexion afin de lui garantir des soins médicaux et une prise en charge sanitaire pertinente.

Retrouvez la question et la réponse en ligne sur le site de l’Assemblée nationale en cliquant ici